Installation et art numérique

Dérive

Dérive invite à explorer des restitutions 3D d'espaces qui se transforment en fonction de données environnementales captées sur le Web. L'installation permet d'interagir avec des représentations dont l'apparence et le niveau de reconnaissance fluctuent au gré des phénomènes météorologiques et astronomiques ayant cours aux endroits présentés. Conjointement à leur visualisation, les informations transmises par des capteurs distants génèrent l'environnement sonore.

Ce projet a été initié au printemps 2010 lors du programme de résidences Géographies variables. Des modèles de différents lieux ont été réalisés par l'utilisation d'information géomatique, de numérisation par photogrammétrie et de modélisation 3D. Les nuages de points traduisant l'architecture, les infrastructures et la géographie de ces endroits fournissent des coordonnées XYZ fixes qui sont utilisées dans un environnement virtuel ressemblant à un système de particules. Les paramètres d'affichage et de positionnement des points ainsi que du maillage qui les relie sont déterminés par les informations suivantes afin de les évoquer ou de les simuler.

Heure locale : Taille et luminosité des points (relatif au lever et coucher du soleil)
Température : Valeurs colorimétriques des points
Nébulosité : Saturation et luminosité des points
Vent : Déplacements des points reflétant la vitesse et la direction du vent
Visibilité : Intensité d'un effet de profondeur de champ et transparence des points
Humidité : Distance du focus de la profondeur de champ et netteté des points
Précipitations : Lignes tracées du ciel au sol et déstabilisation des points
Phases lunaires : Luminosité des lignes

Le procédé de synthèse et de spatialisation sonore utilise ces données ainsi que la pression atmosphérique afin de générer un environnement sonore interactif. Le comportement de la caméra virtuelle dans l'espace 3D est influencé par les positions et mouvements du public ainsi que par les données environnementales propres à chaque endroit.

À l'heure où la réalité de l'espace physique s'hybride avec l'univers numérique, l'installation fait appel aux ressources fluctuantes du réseau pour traduire l'évolution de phénomènes météorologiques et astronomiques affectant les lieux représentés au moment de l'expérience du public. En interconnectant le virtuel et l'actuel, Dérive s'intéresse à la phénoménologie des réalités mixtes et sonde la nature changeante de notre perception et de notre représentation du monde.


Collaborateur

Édouard Lanctôt-Benoit : Développement logiciel.


Remerciements

 

Merci au Conseil des arts et des lettres du Québec et à la Société de développement des entreprises culturelles pour leur soutien soutien, à Édouard Lanctôt-Benoit, à World Weather Online et Yahoo! Weather pour les flux de données météo, au U.S. Geological Survey pour les données topographiques, aux contributeurs d'OpenStreetMap et de 3D CAD Browser, aux développeurs d'openFrameworks, Blender, SuperCollider, Microsoft Photosynth, Bundler (Noah Snavely, Steven M. Seitz et Richard Szeliski) et de ressources de photogrammétrie.

Merci également à Géographies variables, Labomédia, Sporobole, AADN, Galerie Verticale, BIAN, Bouillants, Art Rock, ISEA2012 (Albuquerque Museum et 516 ARTS), Avatar, Recto-Verso, LabMIS, Perte de Signal et Nancy Lombart pour leur implication aux différentes étapes du projet.


Diffusion

Exposition du prototype Nébuleuses urbaines au Bol du 108 - Maison Bourgogne dans le cadre de la Fête des 01. Orléans (France) du 14 au 23 mai 2010.

Projection interactive extérieure dans le cadre d'Espace [im] média. Près du Marché de la gare de Sherbrooke (Québec) du 6 au 18 septembre 2011.

Présentation à la Salle des Rancy (Lyon, France) les 11 et 12 novembre 2011 dans le cadre d'une résidence Vidéophonic à l'AADN. Soutenu par le CALQ.

Exposition solo à la Galerie Verticale (Laval, Québec) du 24 mars au 28 avril 2012.

Bouillants #4 // Frontières (Vern-sur-Seiche, France), du 22 avril au 20 mai 2012. Coproduction Bouillants. En partenariat avec la Biennale Internationale d’Art Numérique.

Festival Art Rock (Saint-Brieuc, France), du 22 au 28 mai 2012. Coproduction Bouillants. En partenariat avec la Biennale Internationale d’Art Numérique.

ISEA2012 Albuquerque : Machine Wilderness, Albuquerque Museum of Art and History (Albuquerque, Nouveau-Mexique, États-Unis), 19 spetembre 2012 au 6 janvier 2013. Soutenu par le CALQ et la SODEC.

Mois Multi 14, Studio d'Avatar (Québec, Québec), du 14 au 28 février 2013.

Électrochoc 9, Halle Grenette (Bourgoin-Jallieu, France), du 3 au 12 avril 2014.


Presse

Dérive. Texte de Nathalie Bachand. Publication électronique 40 000 ans d'Avatar. Janvier 2013.

Machine Wilderness: Re-envisionning Art, Technology and Nature. Article de Diane Armitage. THE Magazine (Santa Fe, NM), Décembre 2012.

Entretien avec Larry Heard dans le cadre d'ISEA2012. Temporary Art Review.

Reportage de KASA TV sur ISEA2012 au Albuquerque Museum of Art and History.

ISEA2012 Machine Wilderness. The Institute of Creative Technologies, 29 septembre 2012.

ISEA2012 Albuquerque : Machine Wilderness. Catalogue publié par Radius Books en collaboration avec 516 Arts, The Albuquerque Museum of Art, The University of New Mexico, et The Fund at the Albuquerque Community Foundation.

Dérive : des portraits dynamiques de villes versatiles. Article d'Abdullah Saeed sur le site thecreatorsproject.com, le 21 mai 2012.
Autres versions : Chinoise / Anglaise

The Variable City - François Quévillon's Dérive. Article de Greg J. Smith, Creative Applications Network, le 18 mai 2012.

Bouillants #4 : ouverture des frontières. Alter1fo, 25 avril 2012.

Trois expos solos amusantes à la Verticale. Article de Benoit LeBlanc, Courrier Laval, le 15 avril 2012.

Le pouvoir du regard. Revue Sabord. Mars 2012 - no 91, Surveillance.. Chronique de Annie Hudon Laroche portant sur la série Chronoscopies et Dérive.

Dérive modélise des villes en 3D. Article de Guillaume Medina sur le site thecreatorsproject.com, le 13 décembre 2011.

Un festival sherbrookois multimédias. Article de Catherine Bouchard, La Tribune, 7 septembre 2011.

Entrevue de Sébastien Pesot à propos d'Espace [IM] Média, ArtFocus centre de diffusion de Sherbrooke, 6 septembre 2011.